Stages d’ouverture au monde Clown !

Spécialement conçus pour les collectifs et les communautés (et pas que !)

Être clown.e, au féminin, masculin et non genré…
Être CLOWN.E, ce n’est pas « faire » les clown.es !

« Porteurs de toutes les contradictions de l’humanité. Elle, il, iel n’a pas pour objectif de faire rire. Elle est une explosion de l’égo. Surdimensionner le Moi afin que le sacré s’infiltre… C’est le paradoxe des clown.es !

Il ne rejette rien de ce qui le traverse, du moins c’est la proposition du travail…
Iel nous apprend à aimer les manifestations de notre égo, c’est la 1ère étape du chemin. Cela offre une immense possibilité de s’aimer tel.le que l’on est et de se réjouir de notre différence ! … « 

Trouvé dans un livre dont je ne me souviens plus ni du titre ni de l’auteur, mais qui décrit parfaitement ma façon de vivre et de proposer ce chemin d’ouverture au monde clown….

Ces stages d’ouverture sont spécialement conçus pour les collectifs et les communautés, ils enrichissent et allègent les liens par la puissante augmentation de cohésion, légèreté, confiance, joie, dédramatisation, authenticité, certain.es parlent même d’hygiène de groupe !

Contact pour les tarifs et les autres informations

 » Les 1ers pas du clown, c’est comme tomber amoureux, c’est inquiétant, vibrant, séduisant, perturbant, enrichissant, régalant et compagnie ! « 

Dans ce 1er stage, c’est se connecter à soi, respirer, jouer et encore jouer !
Rien que du jeu, des « je » multiples et variés qui ne demandent qu’à s’exprimer en toute sécurité, dans un accueil de groupe ou les valeurs de bienveillance et de totale respect sont mises en pratique et à l’honneur…
Ce qui permet de se familiariser avec la scène, de trouver la détente dans l’instant présent et de sentir l’infini puissance de son potentiel d’expression !
Aucune recherche de faire rire, mais plutôt d’accueillir ce qui est là en toute simplicité….
Attention, le seul problème est que vous risquiez fort d’y prendre gout !!

Pour les collectifs et communautés, un cheminement spécial est conçu, avec entre autre des outils d’intelligence relationnelle…. : Prendre contact pour mettre en place un stage ou une série de stages Voir plus bas les infos des autres stages….

Pour les particuliers, voici le tableau des propositions de l’année :

Date et lieuLyon (centre ville)
9 et 10 juillet
Lyon (centre ville)
22 et 23 octobre
Modalités pratiques
Horaires : Samedi : 14h – 22h
Dimanche : 9h – 17h
Tarifs : Le stage est de 165€ euros pour le weekend. Les repas du samedi soir et du dimanche midi sont en auto-gestion.
Nombre maximum de participant.es : 12 personnes
Idem
InscriptionPré-inscription pour l’ouverture au clown.e !Pré-inscription pour l’ouverture au clown !

Prévoir des vêtements confortables et neutres (sans dessin ni inscription). Un chapeau, un bas, un haut, une paire de chaussure pour alimenter le vestiaire collectif.
Une bouteille d’eau, des chaussons et affaires personnelles de confort.

Témoignage : « Sacrée expérience que tu m’as fait vivre flippante, plaisante et nécessaire … ! Merci pour ça et pour tout ce que cela a apporté au collectif !« 


Gouter pleinement à cette connexion avec cet endroit de nous même sensible, naïf, qui partage sa tendresse, sa rage, ses impuissances autant que sa toute puissance avec ceux qui le regardent….
Les clown.es qui donnent de l’importance à la moindre de leurs actions/sensations ou pensées et nous les font partager, nous apprennent l’ouverture et la simplicité.

Durant ce 2ème stage, l’accent sera mis sur les sens et sur l’énergie clowne qui modifie toutes nos cellules, nous approfondirons pour mieux sentir cela et à tout ce qui touche à la respiration et à l’authenticité…
Garder son naturel, ç’est parfois accepter d’être simple… Cela demande beaucoup de courage, oui, c’est vrai, et nous le célèbrerons ensemble !

Oser ses vulnérabilités et ses profondeurs, c’est oser offrir toute son humanité et accéder à l’humilité…
« Humain, humus, humilité » Aller plus loin dans ce qui nous unis et nous réunis, en toute sécurité grâce à une hygiène relationnelle et à des outils concrets de savoir vivre…

« Vivre pleinement mes émotions, et pouvoir en rire, et les partager sans alourdir l’autre, et même le faire rire..! Le kiff !
Au niveau collectif, ce stage a amené de la légèreté, de la joie. J’ai découvert les gens avec qui je vivais depuis des années sous un nouveau jour, dans leur si belle sensibilité. »


Le 3ème stage est axé sur la présence et la libération du regard de ‘autre…
Trouver en soi son axe, sa propre source d’inspiration et d’imagination sans aucune limitation ! Dans l’auto dérision, il s’agit de s’aimer pleinement et ainsi de tout intégrer autant les parts d’ombres que de lumière…

« C’est du mariage de la pluie et du soleil que naissent les arcs en ciel. »

« Vivre ensemble nos émotions, nous accueillir en acceptant les miroirs que chacun/chacune nous renvoient et grandir ensemble. Faire du clown en famille est donc pour moi un aboutissement logique à ce travail d’introspection, et de lâcher prise.
Virginie a su nous accompagner avec légèreté et profondeur, souplesse et fermeté, et surtout en acceptant elle aussi de se montrer… Et ça c’est le plus bel exemple pour moi. Vivre une expérience de clown avec une pédagogue capable de se remettre en question, de s’émouvoir, d’être en perpétuelle recherche et émerveillement, est un cadeau immense. »

« Ça a posé quelques nouvelles pierres sur notre socle du vivre ensemble. Donné des idées d’outils concrets pour encore mieux gérer notre quotidien.

Je me suis régalée de découvrir les clowns de ma famille de cœur, les observer se dépasser, se surprendre.
Et rire à gorge déployée ensemble.
J’en avais besoin car la vie en collectif peut être épuisante car très sollicitante. »

« Ça faisait longtemps que je n’avais pas ris autant !
De plus le fait de faire du clown avec une grande partie des membres du collectif

(que je connais pourtant depuis 10 ans pour certains) m’a permise de découvrir d’autres aspects de certains.
Grâce à cette transparence, cette vulnérabilité, cette authenticité que révèle le clown, je sens qu’un nouveau  » liant », et des liens plus profond de sont créés entre nous. Merci pour cela aussi…
Je recommande chaudement à tout collectif, car ça fait vraiment du bien pour l’énergie du groupe et de chaque individus.« 

Un temps de total lâcher prise….
Lâcher prise, parfois, ça veut dire ne pas comprendre et s’en remettre, se laisser faire, laisser couler, s’abandonner et laisser surgir le mystère de la vie en soi…

De surprises en surprises, ce 4ème stage invite au déconditionnements, aux sorties de route et autres pas sages importants

Oser sa vérité et être accueilli dedans avec toute la magie et l’émerveillement que cela créait…
Un grand bain de jouvence ou l’art de vivre ensemble est sublimé !!!

Prendre contact pour mettre en place un ou plusieurs stages

Revenir à l’accueil !


En résumé : Il s'agit dans ces stages de se laisser pousser, croître et éclore naturellement sans rien forcer, sans rien prévoir… Juste dans la confiance que tout arrive au bon moment...
Traverser les résistances,les fluidités, les doutes, les grâces, les peurs et les joies en s'amusant de tout, ensemble, réunis dans notre humanité chaleureuse et courageuse…
"Toustes pareil(les)s et  toustes différent(e)s !"
Accueillir les paradoxes permet une meilleure compréhension de soi, des autres, de la vie dans sa totalité !

Ils, elles, iels, en parlent mieux que moi ! cliquer pour avoir tous les témoignages…


Le projet de l’aérium : « Être, vivre et agir notre nature profonde ensemble, et diffuser notre expérience… »
https://aerium-centre.org/

« Lorsque l’un des membres du collectif a proposé de faire venir Virginie à l’Aérium pour animer un stage d’ouverture au clown, j’étais convaincu de l’intérêt de cette démarche pour la dynamique collective et en même temps totalement flippé de me mettre à nu.
Virginie a su me faire découvrir mon clown progressivement et en douceur.
J’ai découvert une nouvelle manière d’offrir aux autres membres du collectif ma vulnérabilité. Cet acte de courage est, selon moi, la clé de la confiance. Qualité qui est incontournable pour construire un collectif harmonieux et abondant.
La vie en collectif est un sacré défi ! Face aux enjeux du projet et de la relation, je suis régulièrement confronté à moi-même et aux autres. Face à ces enjeux, la tentation est bien grande pour moi de prendre ces confrontations au sérieux, de crisper la relation et l’action et in fine de mettre l’ensemble du projet en risque.
Comme le disait Gilbert Keith Chesterton « la vie est trop importante pour être prise au sérieux ». Cette maxime est plus que jamais applicable à la vie en collectif.
Je recommande vivement à tous les collectifs de vivre cette expérience et d’intégrer le clown dans leur boîte à outils. »

Revenir à l’accueil !

LOVE EVERY WHERE !!!